ESCAPADE A PORDIC 11-12-13 MAI 2012

 

Vendredi 11 Mai, 8 heures, départ de Boutigny-sur-Essonne, direction la Bretagne. Nous arrivons au Camping ‘Les Madières’ avec un accueil des plus sympathiques, installation dans les mobil-homes réservé. Il est relativement tôt, alors direction la mer par un agréable petit chemin. Retour au camping pour prendre quelques provisions car nous allons voir Marie, une charmante randonneuse, de notre saison dernière, à qui nous avions promis une visite. Après les présentations, dont son mari Jean-Claude, nous trinquons à la santé de Maryse et de cette escapade. Le soir, c’est un repas au camping, avec chansons aux sons de la guitare de Jean-Claude. Une très sympathique soirée.

 

Samedi 12 Mai, après un bon petit déjeuné, départ à 9 heures pour une randonnée au Cap Fréhel sous un ciel bleu digne de celui de la Provence. Le GR.34 longe la côte et c’est un véritable défilé de paysage magnifique mêlant la mer et les récifs de la côte. Nous arrivons aux phares du Cap Fréhel après avoir passé les anses et criques de l’Evette, les Loges, la Banche et la pointe du Jas. L’ancien phare a été construit en 1701, le nouveau en 1950, la portée de son feu atteint 120 Km par beau temps. Puis nous passons les rochers de la Fauconnière, peuplés de goélands et de cormorans : le contraste entre le rouge violacé de la roche et le bleu de la mer est étonnant. Le Fort de la Latte se profile à l’horizon, le GR nous y amène. Un portail marque l’entrée du parc de la Latte. Une allée mène au fort en passant devant le menhir dit ‘ Le Doigt de Gargantua ‘. Ce château, construit au XIVème siècle, et restauré au début du XXème siècle, a conservé son aspect féodal dans un site très pittoresque. Le pique-nique est là, sur l’herbe et au soleil, avec un petit kir en apéritif. Certaines randonneuses commencent une sieste, et comme il n’en est pas question, c’est le retour. Au compteur plus de 16 Km et malgré tout un petit retour sur le GR pour admirer une dernière fois ce magnifique paysage et le Trou de Paulifer. C’est le retour au camping, un kir Breton chez Marie puis le repas, beaucoup plus calme que la veille, mais fatigue et coups de soleil sont là.

 

Dimanche 13 mai, c’est le rangement et nettoyage, puis une dernière petite marche vers Binic, après un sentier escarpé c’est les plages et le bain de pieds pour Jeannine et Maryvonne. Un bon petit repas, et c’est le retour avec plein de merveilleux souvenir dans nos têtes… Une magnifique escapade pour une première.

 

                                                                                                                          André